Baromètre de conjoncture
semestriel TPE-PME

Suivi de la situation économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Des perspectives globalement favorables mais avec des fragilités


Pour les TPE-PME de la région, le bilan de 2019 en termes de chiffre d’affaires est positif. Il l’est un peu moins qu’en 2018. Clairement, les manifestations et blocages liés à la réforme des retraites, qui ont débuté en fin d’année, ont pénalisé plusieurs secteurs d’activité (hébergement-restauration, transport-logistique, industrie, commerce) et fortement impacté certaines entreprises. 12 % des TPE-PME ont ainsi vu leur chiffre d’affaires de décembre reculer d’au moins 10 %, par rapport au mois de décembre 2018 déjà perturbé par des troubles sociaux.

Dans ce contexte, les perspectives pour le 1er semestre sont mitigées. Le BTP reste bien orienté et les prévisions s’améliorent dans l’industrie alors qu’elles sont plus incertaines dans le tertiaire.
En outre, dans un environnement international perturbé, le débouché export reste peu porteur en ce début d’année pour les TPE-PME.

L’emploi devrait continuer à se développer, une entreprise sur deux prévoyant de recruter au 1er semestre, particulièrement dans les PME. Le niveau des effectifs est toujours orienté à la hausse même si le rythme de progression ralentit un peu, avec des recrutements correspondant un peu moins fréquemment à des créations de poste.

Le bilan du dernier semestre 2019, comme les perspectives pour le début 2020, révèlent une bonne résistance de l’investissement.

Résultats du Baromètre régional de conjoncture
“Suivi de la situation économique en Auvergne-Rhône-Alpes”
Janvier 2020

 

Les résultats présentés sont issus d’une enquête réalisée du 3 au 21 janvier 2020 par les CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes auprès d’un panel d’entreprises représentatives du tissu régional de TPE-PME de l’industrie, du BTP, du commerce et des services. 443 réponses ont été exploitées. Le traitement et l’analyse des réponses sont effectués par la direction Etudes et Information Economique de la CCI de région.