Emploi

Déjà en baisse en septembre, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a reculé en octobre (- 1,6 % sur trois mois et - 0,7 % sur un an, soit des évolutions plus favorables qu’au niveau national). Si le nombre de demandeurs d’emploi des catégories A, B et C a également diminué sur trois mois, la tendance est à la hausse par rapport à 2016. Le chômage de longue durée augmente depuis juillet, avec même une accélération du rythme de hausse en octobre. L’emploi intérimaire a poursuivi sa progression à deux chiffres et le nombre d’offres d’emploi est resté bien orienté.

 

DEMANDEURS D'EMPLOI

Repli du nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A.
Comme en septembre, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A - soit 387 270 inscrits - a diminué en octobre (- 1,6 % sur trois mois et - 0,7 % sur un an). Les évolutions ont été moins favorables en France métropolitaine avec respectivement - 1,0 % et + 0,2 %. Les demandeurs d’emploi de 50 ans et plus ont cependant été plus nombreux (+ 0,8 % sur trois mois et + 3,7 % sur un an). Concernant l’ensemble des catégories A, B et C (642 850 inscrits), la tendance est au repli sur trois mois (- 0,2 %) mais à la hausse sur un an (+ 2,9 %).

N.B. : Différents facteurs peuvent affecter les données : modification du suivi des demandeurs d’emploi, comportements d’inscription…

 

EMPLOI INTÉRIMAIRE

Croissance toujours vigoureuse de l’emploi intérimaire.
Les effectifs intérimaires ont continué d’afficher des progressions à deux chiffres au cours des derniers mois. La hausse a légèrement décéléré en octobre (+ 10 % par rapport à l’année précédente, contre + 9,2 % au niveau national). Les secteurs de l’industrie (+ 13,7 %) et du transport (+ 11,8 %) ont été moteurs. Le commerce (+ 6,3 %), les services (+ 5,3 %) et surtout le BTP (+ 1,4 %) ont affiché des progressions plus modérées. L’ensemble des qualifications continue de s’inscrire en hausse, avec en particulier + 14,3 % pour les ouvriers non qualifiés.