Emploi

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A est reparti à la baisse en novembre dans la région (- 1,4 % sur un mois), après avoir augmenté en octobre. L’évolution sur un an reste favorable (- 3,5 %). Le chômage de longue durée progresse de nouveau depuis le mois d’août et le nombre de licenciements économiques s’est accru. La reprise de l’emploi intérimaire s’est accélérée en octobre et novembre dans la région (respectivement + 6,4 % et + 13,6 % sur un an), dépassant l’évolution nationale.

 

DEMANDEURS D'EMPLOI

Après un mois d’octobre défavorable, le chômage est reparti à la baisse en novembre.
Fin novembre, 385 670 personnes étaient inscrites à Pôle emploi en catégorie A (en données corrigées des variations saisonnières), soit une baisse de 1,4 % sur un mois (- 0,9 % en France métropolitaine). La tendance sur un an est restée bien orientée (- 3,5 %). Le nombre d’inscrits en catégories A, B et C (626 060 personnes à fin novembre) a en revanche augmenté de 0,4 % sur un mois et de 0,9 % sur un an. Les personnes âgées de 50 ans ou plus ont enregistré les évolutions annuelles les plus défavorables. 

N.B. : Différents facteurs peuvent affecter les données : modification du suivi des demandeurs d’emploi, comportements d’inscription…

 

EMPLOI INTÉRIMAIRE

L’emploi intérimaire poursuit sa hausse.
Au cours des onze premiers mois de l’année, l’emploi intérimaire s’est accru de 4,6 % par rapport à la même période de 2015 (contre + 6,1 % au niveau national). La progression s’est accentuée en octobre et novembre dans la région, dépassant la moyenne nationale. Lors de ce dernier mois, la hausse sur un an a atteint 13,6 % en Auvergne-Rhône-Alpes, contre + 9,5 % en France. Tous les secteurs d’activité ont vu leur effectif intérimaire augmenter, avec notamment + 32,1 % pour le BTP et + 27,1 % pour les transports. Toutes les qualifications se sont inscrites en progression, en particulier les ouvriers qualifiés (+ 23,6 %).