Commerce extérieur

Les échanges extérieurs n’ont que faiblement progressé en 2016 : + 0,7 % à l’export et + 1,8 % à l’import. L’excédent commercial s’est réduit. Les exportations ont été atones au quatrième trimestre (+ 0,3 % sur un an), avec un recul toujours marqué pour les produits informatiques et électroniques. Le débouché européen est resté orienté à la hausse mais les exportations vers l’Asie ont encore régressé. Les importations se sont tassées de 0,1 % sur un an en fin d’année, malgré la remontée de la facture énergétique.

 

ÉCHANGES EXTÉRIEURS

Stagnation des échanges en fin d’année
En 2016, la hausse des échanges a ralenti avec seulement + 0,7 % à l’export et + 1,8 % à l’import. Ces échanges ont dégagé un solde positif de 1,1 md€, en recul sur un an. Au dernier trimestre 2016, les importations se sont tassées (- 0,1 % sur un an) alors que la facture énergétique repartait à la hausse (+ 13,8 %). Les produits informatiques (- 15,5 %), le textile/habillement (- 10 %), les produits chimiques (- 7,5 %) et de l’agriculture (- 6,2 %) ont tiré les importations à la baisse. Les achats de caoutchouc/plastiques (+ 7,1 %), de produits agroalimentaires (+ 6,8 %) et de machines (+ 6,4 %) restent orientés à la hausse. Les importations en provenance d’Asie ont stagné fin 2016 (- 0,9 % avec - 7,4 % depuis la Chine).