BTP

L’activité des travaux publics s’est enfin orientée à la hausse au troisième trimestre. Malgré un contexte encore fragile, les perspectives pour la fin d’année étaient à la poursuite de cette tendance. La situation de la construction de logements est demeurée moins favorable qu’au niveau national mais les autorisations de construire ont rebondi. Le marché des appartements neufs a confirmé son dynamisme, avec des réservations et des mises en vente en nette progression sur un an. La construction de locaux est restée en hausse sur douze mois malgré un troisième trimestre dégradé. 

CONSTRUCTION DE LOGEMENTS

Les autorisations de construire rebondissent mais les mises en chantier demeurent atones.
A fin septembre, en année glissante, le nombre de logements mis en chantier s’est de nouveau inscrit en recul (- 2 % par rapport aux douze mois précédents, contre une progression de 9 % au niveau national). Le seul troisième trimestre était en baisse de 4 % par rapport à 2015, avec 10 170 logements commencés. Les autorisations de construire ont en revanche progressé de 9 % en année glissante (contre une hausse de 15 % en France). Le troisième trimestre a été marqué par une nette accélération (+ 27 % sur un an), essentiellement portée par les logements collectifs.

CONSTRUCTION DE LOCAUX D'ACTIVITÉ

La construction de locaux d’activité reste bien orientée sur douze mois malgré un troisième trimestre défavorable. 
Bien qu’en recul de 6 % sur un an au troisième trimestre, les mises en chantier de locaux d’activité s’inscrivaient encore en hausse de 3 % en année glissante, à fin septembre. L’évolution était similaire dans l’ensemble du pays. Les surfaces hôtelières, commerciales, industrielles et agricoles ont progressé, alors que les bureaux et entrepôts se sont repliés. La progression des autorisations de construire s’est ralentie (+ 1 % en année glissante), avec un troisième trimestre en recul de 13 % sur un an. La tendance nationale était nettement plus dynamique (+ 8 %).