Trafics

Le trafic passagers des principaux aéroports de la région a poursuivi sa hausse sensible au deuxième trimestre (+ 5,5 % sur un an), tant pour le trafic national que pour le trafic international. Les données des mois de juillet et août montrent la poursuite de cette tendance à Lyon-Saint Exupéry. Dans un contexte perturbé par le mouvement de grève, le trafic TGV a reculé de 25,2 % par rapport au deuxième trimestre 2017. Après le repli du début d'année, le trafic fluvial et fluviomaritime du bassin Saône-Rhône a nettement rebondi au printemps (+ 26 % sur un an).
 

TRAFIC AÉRIEN

Le trafic aérien toujours en nette hausse.
Au deuxième trimestre, le nombre de passagers des principaux aéroports régionaux a augmenté de 5,5 % par rapport à la même période de 2017. La progression a été de 5,8 % pour le trafic international et de 4,4 % pour le trafic national. Sur l'ensemble du premier semestre, l'ensemble du trafic s'inscrit à + 6,2 % sur un an, avec notamment + 14 % pour l'aéroport Clermont-Ferrand Auvergne et + 7,4 % pour Lyon-Saint Exupéry. Les mois de juillet et août ont confirmé cette tendance favorable pour la principale plateforme régionale, avec respectivement + 5,5 % et + 6,4 % par rapport aux mêmes mois de l'année précédente, le cap du million de passagers dans le mois étant dépassé.
 

 

ACTIVITÉ DES PORTS FLUVIAUX

Des données encourageantes pour le deuxième trimestre.
Le trafic fluvial et fluviomaritime traité par les ports publics de la région s'est finalement inscrit en recul de 8,3 % au premier trimestre, par rapport à la même période de l'année précédente. Si le trafic a progressé pour les ports de Valence et Vienne, il s'est un peu replié à Villefranche-sur-Saône et a nettement reculé à Lyon. Le trafic conteneurs a très fortement diminué, à - 21,1 % par rapport au premier trimestre 2017. Les données disponibles pour le deuxième trimestre montrent en revanche une progression sensible du trafic à Vienne et Lyon.

N.B. : Toutes les données du deuxième trimestre n'étaient pas disponibles à la date de publication.

 

TRAFIC FLUVIAL ET FLUVIOMARITIME

Rebond du trafic fluvial et fluviomaritime.
Au deuxième trimestre, le trafic total du bassin Saône-Rhône (exprimé en tonnes*km) a augmenté de 26 % par rapport à 2017, compensant le recul du début d'année. Sur l'ensemble du premier semestre, le trafic s'inscrit en progression de 3,2 % sur un an, avec des progressions à deux chiffres pour les produits agricoles-bois, les minerais-déchets pour la métallurgie ainsi que les denrées alimentaires-fourrages. Les combustibles minéraux ainsi que les minéraux-matériaux de construction-sels se sont inscrits en légère hausse sur la même période. Un tassement a en revanche été noté pour les produits pétroliers, tandis que les engrais, les produits métallurgiques, les conteneurs-colis exceptionnels et les produits chimiques ont accusé de fortes baisses.

 

SNCF - TRAFIC TGV

Forte baisse du trafic liée au mouvement social.
Le deuxième trimestre a été fortement affecté par la grève qui a duré trois mois avec une alternance 2 jours de grève/3 jours circulés. Malgré l'augmentation du niveau de plan de transport au fil des mois, le trafic TGV (départs et arrivées de voyageurs) s'est inscrit en recul de 25,2 % par rapport au deuxième trimestre 2017. Le dynamisme du premier trimestre vient amortir un peu ces résultats pour donner un premier semestre en baisse de 10,3 % sur un an, mais la tendance reste bien en deçà de ce qu'elle aurait pu être dans un contexte économique favorable.